• chap 2 la rencontre

    fille et fleur

    Morgane  était abasourdie. Comment cela était-il possible ? Il y  a à peine quelque seconde elle se regardait dans le miroir de sa chambre et à présent elle se retrouvait sur une plage ? C'était incompréhensible et impossible !  
     
    L'adolescente lutta contre la panique durant quelques minutes, puis elle décida de relativiser. Rien ne pouvait être pire que chez son oncle. Un secret espoir était entrain de naître en elle. Peut-être, par un miracle inopiné, était-elle morte, et à présent, elle se préparait à revoir sa mère

    .. Morgane n'avait pas de tendances suicidaires, cependant si elle avait la chance de revoir sa mère, elle n'allait pas y cracher dessus.
     
    Secouant brusquement la tête dans l'espoir de mettre de l'ordre dans ses pensées, Morgane décida qu'elle ne pouvait pas rester ici toute la journée. Ce n'était pas son genre, elle était plutôt active, toujours prête à se lancer à l'aventure. Elle décida donc de se rapprocher du château, ce qui lui semblait le plus logique si elle voulait trouver quelqu'un à qui parler.
     
    La jeune fille marcha  pendant un petit moment en direction du monument quand une créature ayant le corps et la tête d'un taureau, mais qui se tenait debout comme un être humain, lui barra le chemin. Morgane resta sans voix devant le Minotaure, mais retrouva rapidement ses esprits quand elle le vit s'avancer vers elle en lui demandant d'une voix sourde et menaçante qui elle était. La jeune fille fit demi-tour et commença à courir à toutes jambes pour s'enfuir 

    malheuresement elle tomba de l autre coté de la falaise 

    du coté qu elle est tombée 

    Le bruit des sabots de chevaux se faisait entendre au loin, bien que quelques peu étouffés par les feuilles humides qui gisaient sur le sol. Les chevauchants, le Grand Roi Peter et le Roi Edmund, qui étaient partis quelques heures plus tôt faire un balade à dos de cheval, comme à leur habitude le samedi. Ils galopaient joyeusement dans la forêt, riant sans cesse et criant comme des gamins.

    Un bruit leur fit dresser les oreilles. Le bruit d'une personne qui tombe. Rien de bien inquiétant, hormis le fait qu'il n'y avait jamais personne dans ce bois. Il n'était accessible qu'aux rois et reines de Narnia.

    En entendant ce bruit, Peter porta instinctivement la main à son flan gauche, pour découvrir avec effroi que sa précieuse épée n'était pas la. Il se tourna vers Edmund. Il n'avait pas la sienne non plus. Peter descendis de son cheval et fit signe à son frère de faire de même. Ils s'approchèrent, faisant le moins de bruit possible. 

    « - J'ai pas mon épée, dit Peter. Je vais essayer de le maitriser avec mes bras. Il faut que tu sois là pour intervenir si cela tourne mal... »

    Edmund approuva d'un signe de tête le plan très simple de son frère ainé. De toute façon, il n'était pas grand roi : il n'avait pas grand-chose à dire.

    Peter s'avança vers la provenance du bruit, ses poings relevés et sur ses gardes. Il passa la tête derrière un arbre et se retournait brutalement. Il entendit un bruit vite étouffé par le cri sauvage de quelqu'un qui se jetait sur lui en lui balançant un violent coup de poing dans la mâchoire. Peter vacilla sous la force du coup porté, mais se ressaisit bien vite et répliqua.

    La personne en question attrapa une branche par terre et le frappa avec une force hors du commun. Peter tomba par terre, sonné. Il s'attendait à une pluie de coups mais il entendit simplement Edmund mais il n'entendit qu'un léger bruit de chute. Peter se releva tant bien que mal et fut stupéfait.

    Devant lui, se tenait une jeune femme qui avait à peu près son âge, grande et les cheveux noirs. Son visage était gracieux, bien que quelques peu déformés par la fatigue, qui avait eu raison d'elle


    "- Edmund! appela Peter. Viens vite, j'ai besoin de toi!
    Qu'est ce qui ce passe? demanda Edmund, alarmé. J'ai vu ce qui c'est passé de loin, c'était sauvage, j'ai eu peur que..."

    "- C'est une fille? s'esclaffa-t-il. C'est une fille et elle t'a mis la raclée de ta vie?

     

    la suite

     

    peter se releva malgré le coup qu il a recu

    peter:qui etes vous?

    morgane:je n'es pas à répondre à cette question!!

     

    la suite

    morgane:je n'ai pas d'argent sur moi!

    edmund:nous voulons pas votre argent soyez confiente

    morgane:je sais vous voulez abuser de moi!je vous ai vu dans mon reve abuser de moi !

    edmund:pardon!?o_O

    morgane:non pas vous le blond la-bas!

    peter:attendez vous voulez dire que vous etes la fille que j ai vu en reve?

    edmund:peter c est quoi ce délire!?

    peter:je t expliquerai plus tard ,venez avec nous au chateau!

    morgane:jamais de la vie!

    peter:c'est un ordre !

    morgane:pardon vous vous prenez pour qui à me donner des ordres!

    peter:au roi de narnia!

    morgane:o monsieur qui se permet de donner des ordres à tout bout de champs

    peter: elle m'épuise --'

     

    la suite

    edmund:dites nous pourquoi vous etes habillées comme ca?

    morgane:plutot pourquoi vous etes habillés comme des gens du moyenne-age d abbord!?

    peter:vous venez d'ou ?

    morgane:de londre en tout cas la-bas c est plus civilisé qu ici!

    edmund et peter se regardèrent 

    edmund:c est urgent venez avec nous!

    morgane:j ai dit non!

    peter la dira du bras 

    morgane:mais lachez -moi! espèce de violeur,pédophile!!!

    peter:calmez-vous!

    morgane:je...

     

    chap 2 la rencontre

     

     elle était évanouie

    Viens, monte la sur mon cheval, je la tiendrais tout en galopant.
    On est à peu près a combien de temps du château?
    A peu près 30 minutes. 
    Ok. En selle!"

    Si vous vous demandez pourquoi le plus âgé des Pevensi met un point d'honneur à sauver cette fille, c'est parce que quelque chose l'intrigue (nan il n'est pas tombé amoureux d'elle au premier regard... ce serait trop simple! J'aime bien les histoires compliquées!).

     C'est impossible qu'elle ait pu passer par un quelconque endroit, même qu'elle ait été appelée par on-ne-sais-qui pour venir "sauver" Narnia, qui se porte parfaitement bien depuis quelques mois. C'était calme.

    Mais le calme arrive toujours avant la tempête (en l'occurence, la tempête représente la guerre, mais pas que cela ^^).
    A cette pensée, le grand roi frissonne et fait accélérer son cheval. 
    Quand, enfin, après ce qui lui a semblé 2 heures, ils peuvent apercevoir le château, la jeune femme commençait petit à petit à reprendre conscience. Peter avait peur : sa venue ne présageait rien de bon. Quand il est arrivé ici avec son frère et sœur, le monde était en guerre, et ils apportaient la paix. Et si elle apportait la paix elle aussi? Si le monde était une nouvelle fois en guerre?


  • Commentaires

    1
    Love Fruit Basket Profil de Love Fruit Basket
    Dimanche 27 Février 2011 à 11:57
    2
    Lundi 7 Mars 2011 à 19:46

    C'EST LA GUERRE !!! lol trop mdr

    3
    Vendredi 8 Avril 2011 à 21:52

    trop drole XD

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :