• chap 6 la fin du match plus un pari

     

    chap 6

     

       Le match se poursuivit. Et plus personne ne réussit à marquer. C’était un match super chaud ! On arrivait à la mi-temps. Les garçons s’écroulèrent sur les bancs, et les filles s’assirent sur le sol.

    - Punaise ! J’aurais jamais cru qu’on marquerait, soufflait de fatigue nathaniel.

    - Vous voyez quand vous voulez ! On est une bonne équipe !

       Tous me regardèrent et sourirent.

    - On se relâche pas ! Allez ! encourageais-je.

       Nous retournâmes sur le terrain après 15 minutes de pause. Le match reprit. Nous prîmes la balle, qui fût aussitôt reprise par Castiel, qui courut  vers les cages du côté d’Iris. Elle lui fit face avec hésitation quand je criais :

    - Iris ! Laisse-le passer ! T’opposes pas à lui !

       Elle me lança un regard qui disait « Merci » et s’écarta. Je ne voulais pas qu’Iris se blesse à cause de cet idiot ! Cette fois-ci, il fit une feinte et tira vers le sol. Je mis le pied, et repoussais la balle sur le côté. Il me lança un regard furieux.

    - Tant que je serais aux cages, je t’empêcherais de marquer ! lui lançais-je.

    chap 6

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    - Causes toujours ! 

       Il se mit sur le côté pour récupérer la balle, et fit la passe à un coéquipier, mais Edward l’intercepta et la lança à Lloyd qui repartit vers les cages adverses, fit une feinte, passa à Kim qui marqua sans soucis.

    - Yeah ! Bien joué Kim ! Lloyd ! Belle passe ! hurlais-je vers eux.

       Y a pas à dire, j’adore le sport ! Castiel reprit la balla et fonça tête baissé vers mes buts, il tira un boulet de canon que j’interceptais, mais je le pris en plein ventre. Retenant la balle, je m’écroulais au sol. J’entendis Iris crier, et courir vers moi.

    - T’approches pas ! 

       Iris s’arrêta net. Je me relevais péniblement. Pu… ! L’enfoiré ! Il avait vraiment tiré comme un bourrin ! La moutarde devait lui montait au nez… Je m’appuyais sur le poteau des cages, la balle bien logée dans le creux de mon ventre. Je regardais Iris qui me fixait des yeux, au bord des larmes.

    chap 6

    - C…ça va ! C’est rien ! la rassurais-je.

       Je fis rebondir la balle plusieurs fois.

    - Il en faut plus pour m’arrêter… soufflais-je en direction de Castiel.

       Je lançais la balle à Iris, qui la relança aussitôt à Kim. Je me tenais le ventre… J’avais mal… Très mal… Mais je n’allais pas flancher maintenant. Il serait trop heureux. Kim voulu tirer quand Castiel la percuta d’un coup d’épaule et la fit tomber. Le Professeur ne siffla pas, alors que Kim restait au sol, et que Jérémy ne savait plus quoi faire. Aider Kim ou repartir vers Castiel ? Je me sentis furieuse ! Je sortis de mes cages pour aller sur le terrain.

    - Mais ! Lynn, qu’est-ce que tu fais ?! hurla nathaniel
    .

       Je ne faisais pas attention et courais. Castiel qui ne m’avait pas vu, fit une passe rebondie que je saisis au passage. Il me vit passer comme une fusée, je driblais, un, deux garçons, et arrivée aux cages, je pris appui pour sauter et me rapprocher des cages d’Ambre, pour tirer de toutes mes forces ! La balle s’enfonça, et resta coincée dans les filets. Faut dire que j’étais bien énervée ! Il était allé trop loin cette fois ! Le Professeur siffla le but. Je me précipitais vers Kim.

    - Ca va ? 

    - P’tain… Il m’a pas raté… 

    chap 6

      

     

     

     

     

     

     

     

    Elle se tenait l’épaule.

    - Sors.

    - Mais vous avez besoin d’moi !

    - Je sais, mais là t’es pas en état de jouer. Va te reposer. 

       Elle acquiesça avec regrets. Je l’aidais à marcher et fusillais Castiel d’un regard plus noir que jamais.

    - Violette. Sur le terrain, ordonnais-je.

    - Mais… !

    chap 6

    - Tu pourras rester sur le côté et ne pas bouger. Mais on a besoin d’un septième membre.

    - B…bon d’accord. 

       Elle se leva tristement, je me dirigeais vers Castiel et lui choppais le tee-shirt.

    - T’es vraiment prêt à tout pour gagner ?! Fais de la boxe la prochaine fois si t’as besoin d’éclater quelqu’un ! 

       Il m’attrapa le poignet et le serra très fort :

    - C’est toi que j’vais éclater ! Ca t’excite de me tenir tête ?! 

    chap 6

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    - T’aimerais bien hein ?! et remet ton pull!!!

        Le Professeur siffla la reprise, et Castiel me lâcha.

    - Refais plus jamais ça ! lui disais-je.

       Il me tourna le dos. J’en fis de même. Castiel s’asseya sur le banc et passa une serviette sur son visage.

    - Prends ma place Arnaud.

    - Quoi ? 

    - J’en ai ras le bol de jouer ! 

       Arnaud se leva complètement dépité.

    - On va perdre si t’es plus là. 

    - Ferme-là. 

       Et Arnaud prit la place de Castiel à la grande surprise de tout le monde, et le désespoir profond d’Ambre. Je le voyais bouder dans son coin, et me concentrais sur le jeu. Du coup, c’était plus cool de jouer sans lui, et la bonne humeur regagnait les membres de la classe. Je regardais de temps en temps Castiel assis seul sur son banc… Non, je n’avais pas de la peine pour lui ! Après ce qu’il avait fait à Kim ! Mais alors… pourquoi je le regardais dès que j’avais un moment ? La phrase de Kim me revint en tête « T’en pinces pour Castiel ? » Moi ? En pincer pour cet égoïste ?! Même pas en rêve !

        Le match se finit au bout d’une bonne heure. Nous avions gagné ! Le score était de 10 à 6. J’étais trop contente, et tapais dans les mains de mes coéquipiers ! Le cours de sport se poursuivit encore pendant 3 heures, et Castiel ne reprit pas goût au jeu.

    - Aaaah !!! Je vais avoir des courbatures ! C’est ta faute ça ! C’est la première fois que je cours comme une dératée ! pesta Iris en rigolant et me tapant l’épaule.

    - Avoues que tu t’es éclatée ! 

    - Oui ! Au sens propre du terme ! Et c’est grâce à toi ! J’imaginais pas le sport si sympa !

    chap 6

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    - Hahaha ! Vivement le prochain alors ? 

    - Ouais ! Mais promets-moi qu’on sera toujours dans la même équipe pour le sport !

    - Ok ! 

    - Hé ! M’oubliez pas les gonz’ !  rit Kim en nous prenant par les épaules et se plaçant au milieu.

    - Ca va ton épaule ?  questionna Iris.

    - J’en mourrais pas, va ! 

       Nous nous dirigeâmes vers les douches, car nous l’avions bien mérité ! Je m’attendais à avoir des reproches d’Ambre, mais elle était tellement furieuse qu’elle ne savait pas quoi dire. Sous la douche chaude, les gouttes massaient ma nuque et  mon corps fatigué. Que ça fait du bien ! jubilais-je de plaisir.

       Castiel était sortit de la douche bien avant les autres, et rentra dans les vestiaires des filles et chercha mon sac. Il le vit sur un banc contre le mur, le prit, pour fouiller dedans. Il fit tomber un carnet dans lequel, un bout de papier glissa au dehors pour voler sur le sol. Il le ramassa : « Nathaniel 0648796532 » Il sentit sa main trembler de rage et froissa le papier dans ses mains pour ensuite le ranger dans son pantalon. Il prit ensuite mes clés de maison, reposa le sac et retourna dans le vestiaire des garçons. Je sortais enfin de la douche que j’avais fait durer un moment. Je m’habillais en hâte, car Iris et Kim m’attendaient devant l’entrée du gymnase.

    - Désolée ! J’ai mis du temps ! 

    - Ouaip c’est clair ! M’enfin, on y va ? ricana Kim.

       Je fouillais dans mon sac pour voir si je n’avais rien oublié. Soudain je fus prise de sueur froide.

    - Mes clés… murmurais-je.

    - Hein ? s’étonna Iris.

    - J’ai plus les clés de mon appartement dans mon sac !

    - Vraiment ? Tu es sûre de les avoir prises ? interrogea t-elle.

    - C’est pas vraiment le genre de chose que j’oublie… Je vais retourner voir au gymnase. Je les ai peut-être perdues là-bas… 

     - Je t’aurais bien accompagnée, mais j’ai mon cours de musique… 

    - Et moi j’ai un rendez-vous sup’important, commenta Kim.

    - C’est rien les filles ! Partez devant ! Ah ! Iris, il faudra que je vienne te voir en cours de musique ! criais-je en repartant vers le gymnase.

       Ca m’étonnerait de les avoir perdues là-bas mais… Et si Ambre me les avaient volées ?! Nan…  Je rentrais dans le gymnase et retournais aux vestiaires. Je fouillais partout, sous les bancs, derrière les armoires, le lavabo… Je vérifiais aussi les douches. Punaise ! Mais qu’est-ce que j’en ai fait ?! Je commençais vraiment à paniquer… Je n’allais pas dormir dehors quand même ! Bon… Je vais voir dans la grande salle au cas où Ambre me les aient cachées là-bas… Je marchais dans le couloir quand j’entendis un ballon rebondir sur le sol plusieurs fois… Ce n’était pas le son que fait un ballon de handball, non, c’était un bruit plus sourd… Que produirait un ballon de basket… J’entrais… Je vis Castiel jouant en effet, avec un ballon de basket ,et mettre un panier. Il ne remarqua pas ma présence tandis que je m’approchais à pas lent.

    - Castiel ? dis-je hésitante.

       Avec ce qui s’était passé aujourd’hui, je n’avais pas vraiment envie de lui parler mais je n’avais pas le choix. Il savait peut-être quelque chose. Il récupéra le ballon sans se presser et se retourna vers moi, tout en le faisant tourner sur son index.

    - Qu’est-ce que tu fais encore ici ? Le cours est fini, dis-je.

    - Nan sans blague ! T’es perspicace comme fille ! 

       Il m’énerve ! Mais il m’énerve ! Puis il sortit quelque chose de sa poche qu’il fit cogner dans sa main.

    - C’est pas ça que tu cherches ? dit-il avec un sourire narquois aux coins des lèvres.

    - Mes clés ! C’est toi qui les as pris ?! T’es rentré dans nos vestiaires ?! T’es un gros pervers, tu le sais ça ?! 

    - J’m’en fous. J’vois pas où est le mal.

    - Bon, après tout c’est ton problème ! Rends-moi mes clés !

    - Non.  Viens plutôt les chercher que j’rigole un peu. 

       Je posais mon sac sur un banc et me dirigeais vers lui les sourcils froncés, avec une envie meurtrière.

    - Pourquoi tu m’emmerdes comme ça ?! Ca t’excite ? lui dis-je provocatrice, en arrivant à sa hauteur.

    - Tu kifferais hein ? 

       Le silence se fit quelques instants, et nous rigolâmes doucement tous les deux.

    - Bon, fais pas l’idiot, rends-moi ça ! 

       Quand je voulu attraper mes clés, il attrapa mon poignet avec sa main gauche, tira sur mon bras pour le passer dans mon dos et me bloquer contre lui en me tordant littéralement celui-ci. Je me retrouvais collée à Castiel, une main sur son torse, comme seule protection.

    - Aïe… ! 

       Je ne pouvais pas me dégager sans me faire super mal, aussi, renonçais-je rapidement de me débattre.

    - Bien, t’es sage. 

    - Je suis pas ton chien ! m’indignais-je.

    - Encore heureux ! rigola t-il.

    - On va faire un petit jeu tous les deux. Le gagnant remporte les clés !

    - Tu déconnes ?! 

       Il me lâcha, rangea les clés dans sa poche et me lança avec force le ballon de basket que je pris à deux mains. Il reprit :

    - Si je gagne… Je vues un bisou. 

    -HEIN ?!! 

    -sur la joue!

    - Si tu gagnes… tu récupères tes clés, et j’me casse.

    - Tu t’arranges comme tu veux toi ! J’ai pas l’intention de rentrer dans ton jeu !

        Je lui renvoyais le ballon.

    - Pourtant t’as pas le choix. Je te rendrais pas tes clés, et comme t’es une fille, tu pourras jamais les reprendre de force.

       Il fit tourner de nouveau la balle sur son doigt pour ensuite l’envoyer dans le panier. Je profitais de cet instant pour me jeter sur lui et récupérer mes clés. Mais comme-ci il avait sentit le coup venir, il me choppa et me fit un croche-patte. Je crus tomber et me faire mal, quand il me retint par le dos pour m’accompagner jusqu’au sol et se placer sur moi, me tenant les deux poignets au dessus de la tête d’une seule main.

    - J’te le répète. T’as pas le choix. 

    - …

        Pourquoi je n’étais pas plus forte ?! Je faisais de la musculation pourtant, mais des muscles sur une fille c’est par forcément joli. J’étais plus costaud que la plupart des filles de ma classe, mais je ne pourrais jamais m’opposer à lui.

    - Ca va, c’est bon ! J’ai juste à gagner c’est ça ?!

       Il rigola et se releva pour aller chercher  le ballon. Je me relevais rouge d’émotion et d’indignation.

    - On va faire des paniers. Celui qui en rate le plus sur dix, perds. Ok ? 

       Il vint vers moi et me tendit le ballon.

    - Honneur aux dames.

    - Ta galanterie, tu peux te la garder. 

       Il se plaça devant moi et lança le ballon. En plein dans le mille. J’allais chercher la balle, me plaçais au même endroit et envoyais la balle. Sans problème. Il me regarda et sourit. Nous firent de même avec les huit autres lancées. Quand Castiel mit la balle dans le papier pour la dixième fois, je lui dis :

    - Et si on fait match nul ? 

    - Ben, on continuera à lancer la balle, et le premier à rater, perds. Ah ! Et on va pimenter le tout. Le perdant à droit à un gage ! 

    - Hé oh ! Ca va non ! T’en a d’autres comme celle-là ?! 

    - Bouges toi et lances ta balle ! Et le gage, t’as pas le droit de dire non à ce que je demanderais.

       Je pestais contre cet imbécile fini, et me préparais pour lancer. Je ne devais pas me rater ! Ne pas me rater ! Tout en dépendait ! Mes clés, ce gage que je ne sais pas ce qu’il va me dire, ma fierté; tout quoi ! Je fis rebondir la balle deux ou trois fois et m’apprêtais à lancer, lorsque Castiel fit glisser sa main sous mon tee-shirt dans le dos. La balle dévia et se heurta au cercle de fer du panier pour retomber au sol.

    - T’as triché !! Enfoiré ! T’avais pas le droit ! Je refais un lancé ! m’écriais-je.

       Castiel rigola d’un rire narquois et satisfait :

    - Tu rêves là ! T’as perdu, alors assumes ! 

    - Et toi reconnais que t’as triché ! Ton marché ne tient plus ! 

    - Tu m’emmerdes ! De toute façon, si t’es pas contente je gardes les clés, je vais en salle des profs et je regarde ton dossier pour voir où t’habites ! Ca me prendra pas longtemps ! 

    - Tu ferais pas ça ?! 

    - J’vais me gêner tiens ! dit-il en lançant la balle de basket dans le local au fond du gymnase.

       Il revint après quelques secondes.

    - Alors ? T’as décidé ? 

       Il devait avoir quelque chose en tête, ce n’est pas possible autrement ! Je suis sûre qu’il est furieux pour le handball, je ne peux pas le laisser rentrer chez moi ! C’est trop risqué ! Et en même temps, je savais qu’il ne plaisantait pas pour la salle des professeurs…

    - Bon tu me les brises là ! 

       Il commença à se diriger vers la sortie. Je lui attrapais la manche de sa veste :

    - Tu comptes faire quoi une fois chez moi ? 

    - Ca t’inquiète ? 

    - … 

    - T’as raison, inquiète toi, dit-il en se penchant lentement vers moi.

       Je regardais par terre et pris une grande respiration :

    - バカアアアアアアアアアアアアアアアアアアアアアアアアア!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! (« baka » = idiot en japonais)

    - AAAAAH !!!!! Mais t’es malade !!!! 

       Il avait les tympans qui bourdonnaient et qui avaient presque éclatés.

    - Aah… Ca va mieux ! soupirais-je soulagée.

       Je pris un pas un peu léger et serein, et me dirigeais vers la sortie. Castiel me regardait complètement perdu. 

    - Hé ! J’ai pas toute la nuit moi ! 

       Il sourit en relevant la mèche qui cachait ses yeux, et m’emboita le pas. Qu’est-ce que je risquais ? Jusqu’à présent, il avait fait beaucoup de menaces dans le vent. J’aurais qu’à porter plainte si jamais ça tourne mal…  

    -bon ok je te fais un petit bisou mais tu bouges pas!

    je lui fit sur la joue bizarement cela me plaisait .

    -bon merci pour mes clées à demain!

    chap 6


  • Commentaires

    1
    Taru
    Jeudi 3 Mars 2011 à 18:11

    cool tes avatars

    2
    Jeudi 3 Mars 2011 à 18:12

    ^.^ Tu rajouttes tous ceux qui t'ont mis des com's :P

    3
    Samedi 5 Mars 2011 à 16:46

    de rien ^^

    4
    Samedi 5 Mars 2011 à 16:46

    merci d'avoir laisser des comm's sur mon blog YD

    5
    Asumi
    Jeudi 17 Mars 2011 à 20:42

    ouf je suis dedant le lots...

    6
    Love Fruit Basket Profil de Love Fruit Basket
    Mardi 22 Mars 2011 à 19:54

    derien !


    Tu peux compter sur moi pour t'en mettre encore plus !

    7
    Dimanche 3 Avril 2011 à 18:44

    y'en a bocoup OoO

    8
    EtoileSosso Profil de EtoileSosso
    Mardi 5 Avril 2011 à 17:58
    Trop beau. ^^
    9
    Kisa05 Profil de Kisa05
    Mercredi 18 Mai 2011 à 22:02

    Merci beaucoup

    je suis en 1ère en plus!!!!!

    Et merci pour tes com's sur mes blogs

    Je tadore

    GROS GROS BISOUS

    10
    Kisa05 Profil de Kisa05
    Mercredi 18 Mai 2011 à 22:04

    au fait je tai laisser pleins de nouveaux com's un peu partout

    Ton Blog est toujours aussi magnifique et plus beau meme

    ^^

    avec des magnifique gifs fait par toi

    TRES FORTE

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :