•  

           chap 2 15 années peuvent tout changer!

     15 années peuvent tout changer,dans les rues de New york un monstre fessait du carnage.Les 4 fantastiques ont été appelé pour protéger la ville,dans l'équipe il y eu des changements depuis que Johnny est mort, Spiderman le remplace et Sue étant âgée décida d'arrêter mais son fils Franklin la remplaça.Une fois arrivé l'équipe se lança au combat.

    Spiderman:Waow le lézard géant!On pourrait y faire un sac pour Sue hein Red?

    chap 2 15 années peuvent tout changer!

    Red:Ca fait des années qu'elle m'en demande un!

    Ben se projecta en l'air et s 'écrasa sur le monstre.

    Franklin:J'espère qu'il est battu avec ce coup-ci!

    chap 2 15 années peuvent tout changer!

    Mais soudent le géant se releva et allait attaquer par surprise Franklin.

    Ben:Franklin derrière toi !!!

    Une jeune fille courut de toutes ses forces et se mit en positon , elle lança un rayon laser très puisant et cela vaincu le monstre.

    chap 2 15 années peuvent tout changer!

     Tous la regardèrent surpris,par tant de puissance.

    Spiderman:Hey Mademoiselle qui êtes-vous?

    Red:Excusez moi je voudrais vous remercier de nous avoir aider ,vous avez sauvé mon fils.

    ???:De rien,mais on se serait pas déjà vu?

    Red:Laissez moi réfléchir...

    La femme s'approcha de lui et le fixa .

    ?'?:Vous avez le même visage que moi..

    chap 2 15 années peuvent tout changer!

    Red détailla son visage et fut surpris et dit:Valeria c'est toi?!!

    ??:Je suis désolée mon nom est Gwen Stacy,je dois partir aurevoir!

    Elle partit en courant confuse laissant Red et les autres surpris. 

    Ben:Red tu connais cette fille?

    red:Je pensais que c'étais Valéria..

    Frankie:Valéria..Valéria ma soeur tu penses?

    Red:Je sais la reconnaitre entre mille,mais le soucis c'est qu'elle se nomme Gwen Stacy.

    Spiderman:Je la connais enfin elle est dans mon lycée!

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    5 commentaires
  • chap 1 l enlèvement de renesmée

     Reed avait été dans son laboratoire pour un trop grand nombre d'heures . Bien sûr, Sue Richards était fier que l'éclat de son mari avait souvent sauvé la Terre , mais c'était la Saint Valentin. Leur fils Franklin était à l'Académie du Massachusetts a seulement 5 ans , Ben courtisait Alicia Masters et Johnny poursuit hors une nouvelle flamme , alors pourquoi ne pouvait pas le sort du monde attendre quelques heures ?

    La station de surveillance négative la zone pourrait occuper l'attention de Reed pendant des heures , mais Sue savait exactement ce genre de distraction , il pourrait profiter . Vêtue mais un sourire , elle partit pour poursuivre sa proie .

    Maintenant , Sue n'était pas une femme ordinaire , et quand elle ne portait rien , mais un sourire , un observateur a vu littéralement rien mais son sourire . Elle se tourna tout son corps invisible , ne laissant que ses lèvres et blancs nacrés , et flottait dans l'escalier sur une bulle invisible de l'énergie produite par la mutation .

    Contrairement à de nombreux super-héros , Sue n'était pas un mutant de naissance . Elle et les autres membres de son équipe , y compris son jeune frère Johnny , son mari Reed , et le meilleur ami de Reed Ben , avait reçu leurs pouvoirs dans une rencontre bizarre avec l'énergie cosmique . Ces pouvoirs ont souvent sauvé la planète de la destruction . Ce soir, cependant , ils seraient purement récréatif .

    Sans surprise , Reed a été complètement absorbé par son travail . Il n'a pas remarqué qu'elle flottait dans le laboratoire . Plus tard , elle aurait à le gronder . Il était dangereux de payer si peu d'attention à un des alentours . Mais pour l'instant , elle a juste pris avantage de la situation et tournait autour de planer derrière son comptoir de laboratoire .

    Quand elle était sûre que ses actions ne causerait pas un produit chimique dangereux pour éclabousser à travers la pièce , elle a glissé sous la table et furtivement ouvert la blouse de laboratoire de son mari . Dessous, il portait son uniforme Fantastic Four . Fait de tissu spécial de son invention , non seulement accueilli ses capacités surhumaines , mais aussi venu équipé d' une fermeture à l'avant presque invisible .

    Sue ouvert rapidement , avant Reed eu le temps de traiter ce qui se passait , et englouti son organe mou dans sa bouche chaude et humide .

    chap 1 séparation douloureuse

    Reed haleta de surprise et aurait pu s'arracher si elle n'avait pas prévu un champ derrière lui de force invisible .

    " Sue ! " 

     -Je sais que je te manque mais j'ai beaucoup de travail,la nourice a appelé ,elle ne peut malheureusement pas venir donc occupe toi de Valeria.

    -pff J'ai compris j'y vais!

    La belle jeune femme énervée claqua la porte du laboratoire.

    Et entra dans la chambre de sa fille

    -Comment ça vas ma puce !T'es la seul ici qui ait du temps pour moi mon bébé!

    chap 1 séparation douloureuse

     -Tu grandis si vite tu as déjà 2 ans!Dis moi que jamais tu me quitteras mon ange! 

    -MAMAN ZEU TAIMEUH!

    -Oh mon ange!Je me sens si seule c'est la Saint-Valentin et ton père me sort même pas au resto!

    Sue versa une petite larme du coin de l'oeil.

    -Maman triste?

    -Non ça vas aller mon ange Maman est un peu fatiguée.

    -C'est l'heure de dormir fais de beau rêves.

    sue posa délicatement valeria dans son petit lit.

    Les salles et les chambres sont très calme la nuit , immobile, silencieux , avec les enfants niché à respirer et rêver doucement, et Reed niché ailleurs à tempêter et ruminer une certaine équation , il a insisté qu'il n'avait pas besoin d' aide. Susan se retrouve seul, assis tristement sur ​​le sol avec une bouteille vide de Merlot et le petit album photo qu'elle aimait sortir et d'étude. C'était vraiment une situation typique . Elle ne pouvait pas compter le nombre de soirées qu'elle avait passées comme cela dans les six derniers mois ou deux , à regarder les photos , les faire sortir , courir ses doigts sur la lisse, papier glacé , à la hâte les bourrant de suite quand les larmes ont commencé à tomber.

     

    Sa mère avait l'air si heureux, penché sur un gâteau d'anniversaire , de souffler les bougies , ou assis là avec une Sue miniature sur ses genoux , souriant d'une oreille à . Son père était dans ces images trop , debout avec sa mère , son bras autour d'elle , beau et rayonnant comme s'il avait gagné à la loterie ou d'une autre grande accolade . Le connaissant , il avait probablement . Il y avait des photos de Johnny trop , si jeune, si petit , mais Susan généralement retournée passé ceux-ci. Ses favoris étaient de ses parents , avant qu'elle et Johnny étaient encore né , quand ils étaient jeunes , dynamique et heureux. Des photos d'eux ensemble. Belle , souriante . En amour .

     

    " Tu encore debout? "

     

    Elle claqua l'album arrêt sur ​​l'instinct , les yeux clignotants vers le haut à l'intrus , ne reposant légèrement à la vue de muet, le visage souriant de son frère . " Johnny , " marmonna-t- elle en essuyant ses joues assez rapidement , maudissant silencieusement qu'elle n'avait pas porté mascara waterproof . Elle a probablement ressemblé à un raton laveur . " Comment avez-vous été jour avec Missy ? "

     

    " Mandy et moi avons eu un très bon moment . " Il avait réussi à la bascule sur le canapé sans même s'en apercevoir Sue , les yeux fixés sur elle avec un mélange d'inquiétude et d'intoxication peindre son visage . " Sue , vous pleuré ? Quel est le problème ? "

     

    Susan a riposté un petit reniflement , frottant ses yeux à nouveau , en secouant la tête : «Non, non, ce n'est rien. Je pensais juste , c'est tout . "

     

    Les yeux de Johnny se sentaient tellement chaud sur son visage . Si elle avait été une autre femme , elle serait en train de rougir . S'il avait été un autre homme , elle aurait fait elle-même invisible , juste canard loin de son regard . Ses yeux clignotaient puis , à partir de son de l'album , en agitant son doigt à elle comme il sourit en coin , " tu recherches à travers cette vieille chose de nouveau ?

     

    Elle fronça les sourcils en regardant en arrière à ce petit livre , encore serré dans ses mains . Si précieux , si important . Il n'avait pas d'importance qu'il faisait pleurer comme un bébé juste pour regarder à l'intérieur . Avec un soupir , elle se tourna vers Johnny , ouvrant la bouche avec une certaine réplique intelligente de lui garde sa propre entreprise quand elle a soudainement été frappé par quelque chose qui la secoua au cœur . Ce sourire . C'est déséquilibré , sourire stupide , celui qu'elle détestait , celui qui il a tourné à la taquiner . . . elle avait l'air si beaucoup comme cette image de son père . L' un de ses bras autour de sa mère . La photo d'eux , si heureux, si belle . Donc, dans l'amour . Leur père . Leur mère . " Oh mon Dieu . "

     

    Johnny ragaillardi , les rides du nez , " Sue ? "

     

    Sa voix était tremblante , rire forcé , nerveux , craquage comme elle déchira ses yeux loin . " ... 

     

    " W - quoi? " Avait-il été sobre , il aurait probablement accroché plus rapidement . Comme il était, il semblait prendre sur quelques secondes plus tard , penchant sa tête en passant ses mains dans ses cheveux distraitement . Même ses cheveux étaient comme -

     

    " Tu ressembles à papa . "

     

    " Eh bien, c'est une chose aléatoire à-dire , " Johnny renifla , de redescendre dans les coussins du canapé , apparemment pas remarqué l'expression tendue sur le visage de sa sœur . " Ce produit juste pour vous maintenant? Ou vous économisé que l'on pour un jour de pluie ? "

     

    Elle secoua la tête , se mordant les lèvres doucement. Elle avait remarqué , bien sûr , au fil des ans . Son profil , ses yeux , sa façon de bouger , l'enfer , même sa voix . Il a été tout imprimé dans sa mémoire , tous enfermés dans le fond de son esprit , mais aussi des extraits . Il n'avait jamais ressemblait tellement à leur père même si, comme il l'a fait en ce moment , un sourire en coin comme il s'étendit sur le canapé , baigné dans la douce lueur d'une lampe de table à trois heures du matin . " Johnny ".

     

    Il marmonna quelque chose moitié cohérente , drapant un bras sur ses yeux .

     

    " Tenez -moi ? "

     

    Il ne répondit pas , vient de déposer son bras sur le dossier du canapé , une invitation à se pelotonner à côté de lui . Susan s'était senti si étrange , lui demandant pour cela. C'était une demande bizarre , d'avoir son frère lui tenir pendant qu'ils sont assis ensemble sur le canapé . Quelque chose semblait plutôt corrompu à ce sujet , même si elle a balayé rapidement cette pensée , de l'escalade sur le sol et le règlement contre lui , pressant son oreille contre sa poitrine, comme son bras courbé protecteur autour d'elle . Elle soupira , fermant les yeux , laissant exploiter ses doigts croisés sur son épaule . Elle pouvait entendre son cœur , stable , même , pas de course ou quoi que ce soit rapide ou . Et il faisait si chaud . C'était réconfortant , apaisant . Sue comptait elle pouvait s'endormir dans les bras de Johnny , et distraitement demandé combien de femmes avaient fait la même chose .

     

    " Sue ? " Dit-il après quelques minutes , rentrant d'une mèche de ses cheveux soigneusement derrière son oreille , doigts pas manquer un battement comme ils ont battu du tambour loin sur son bras .

     

    Elle ouvrit les yeux rapidement , en lui donnant un regard somnolent, " Hm ? "

     

    " Vous ... vous regardez un peu comme maman . "

    Les salles et les chambres sont très calme la nuit , immobile, silencieux , avec les enfants niché à respirer et rêver doucement, et Reed niché ailleurs à tempêter et ruminer une certaine équation , il a insisté qu'il n'avait pas besoin d' aide. Susan se retrouve seul, assis tristement sur ​​le sol avec une bouteille vide de Merlot et le petit album photo qu'elle aimait sortir et d'étude. C'était vraiment une situation typique . Elle ne pouvait pas compter le nombre de soirées qu'elle avait passées comme cela dans les six derniers mois ou deux , à regarder les photos , les faire sortir , courir ses doigts sur la lisse, papier glacé , à la hâte les bourrant de suite quand les larmes ont commencé à tomber.

     

    Sa mère avait l'air si heureux, penché sur un gâteau d'anniversaire , de souffler les bougies , ou assis là avec une Sue miniature sur ses genoux , souriant d'une oreille à . Son père était dans ces images trop , debout avec sa mère , son bras autour d'elle , beau et rayonnant comme s'il avait gagné à la loterie ou d'une autre grande accolade . Le connaissant , il avait probablement . Il y avait des photos de Johnny trop , si jeune, si petit , mais Susan généralement retournée passé ceux-ci. Ses favoris étaient de ses parents , avant qu'elle et Johnny étaient encore né , quand ils étaient jeunes , dynamique et heureux. Des photos d'eux ensemble. Belle , souriante . En amour .

     

    " Vous êtes encore debout? "

     

    Elle claqua l'album arrêt sur ​​l'instinct , les yeux clignotants vers le haut à l'intrus , ne reposant légèrement à la vue de muet, le visage souriant de son frère . " Johnny , " marmonna-t- elle en essuyant ses joues assez rapidement , maudissant silencieusement qu'elle n'avait pas porté mascara waterproof . Elle a probablement ressemblé à un raton laveur . " Comment avez-vous été jour avec Missy ? "

     

    " Mandy et moi avons eu un très bon moment . " Il avait réussi à la bascule sur le canapé sans même s'en apercevoir Sue , les yeux fixés sur elle avec un mélange d'inquiétude et d'intoxication peindre son visage . " Sue , vous pleuré ? Quel est le problème ? "

     

    Susan a riposté un petit reniflement , frottant ses yeux à nouveau , en secouant la tête : «Non, non, ce n'est rien. Je pensais juste , c'est tout . "

     

    Les yeux de Johnny se sentaient tellement chaud sur son visage . Si elle avait été une autre femme , elle serait en train de rougir . S'il avait été un autre homme , elle aurait fait elle-même invisible , juste canard loin de son regard . Ses yeux clignotaient puis , à partir de son de l'album , en agitant son doigt à elle comme il sourit en coin , " Vous recherchez à travers cette vieille chose de nouveau ? Jeez , Sue , vous savez à chaque fois que vous ne vous briser et pleurer . Impossible être en bonne santé . "

     

    Elle fronça les sourcils en regardant en arrière à ce petit livre , encore serré dans ses mains . Si précieux , si important . Il n'avait pas d'importance qu'il faisait pleurer comme un bébé juste pour regarder à l'intérieur . Avec un soupir , elle se tourna vers Johnny , ouvrant la bouche avec une certaine réplique intelligente de lui garde sa propre entreprise quand elle a soudainement été frappé par quelque chose qui la secoua au cœur . Ce sourire . C'est déséquilibré , sourire stupide , celui qu'elle détestait , celui qui il a tourné à la taquiner . . . elle avait l'air si beaucoup comme cette image de son père . L' un de ses bras autour de sa mère . La photo d'eux , si heureux, si belle . Donc, dans l'amour . Leur père . Leur mère . " Oh mon Dieu . "

     

    Johnny ragaillardi , les rides du nez , " Sue ? "

     

    Sa voix était tremblante , rire forcé , nerveux , craquage comme elle déchira ses yeux loin . " ... Vous regardez tout comme lui . "

     

    " W - quoi? " Avait-il été sobre , il aurait probablement accroché plus rapidement . Comme il était, il semblait prendre sur quelques secondes plus tard , penchant sa tête en passant ses mains dans ses cheveux distraitement . Même ses cheveux étaient comme -

     

    " Tu ressembles à papa . "

     

    " Eh bien, c'est une chose aléatoire à-dire , " Johnny renifla , de redescendre dans les coussins du canapé , apparemment pas remarqué l'expression tendue sur le visage de sa sœur . " Ce produit juste pour vous maintenant? Ou vous économisé que l'on pour un jour de pluie ? "

     

    Elle secoua la tête , se mordant les lèvres doucement. Elle avait remarqué , bien sûr , au fil des ans . Son profil , ses yeux , sa façon de bouger , l'enfer , même sa voix . Il a été tout imprimé dans sa mémoire , tous enfermés dans le fond de son esprit , mais aussi des extraits . Il n'avait jamais ressemblait tellement à leur père même si, comme il l'a fait en ce moment , un sourire en coin comme il s'étendit sur le canapé , baigné dans la douce lueur d'une lampe de table à trois heures du matin . " Johnny ".

     

    Il marmonna quelque chose moitié cohérente , drapant un bras sur ses yeux .

     

    " Tiens moi? "

    chap 1 séparation douloureuse

    Il ne répondit pas , vient de déposer son bras sur le dossier du canapé , une invitation à se pelotonner à côté de lui . Susan s'était senti si étrange , lui demandant pour cela. C'était une demande bizarre , d'avoir son frère lui tenir pendant qu'ils sont assis ensemble sur le canapé . Quelque chose semblait plutôt corrompu à ce sujet , même si elle a balayé rapidement cette pensée , de l'escalade sur le sol et le règlement contre lui , pressant son oreille contre sa poitrine, comme son bras courbé protecteur autour d'elle . Elle soupira , fermant les yeux , laissant exploiter ses doigts croisés sur son épaule . Elle pouvait entendre son cœur , stable , même , pas de course ou quoi que ce soit rapide ou . Et il faisait si chaud . C'était réconfortant , apaisant . Sue comptait elle pouvait s'endormir dans les bras de Johnny , et distraitement demandé combien de femmes avaient fait la même chose .

     

    " Sue ? " Dit-il après quelques minutes , rentrant d'une mèche de ses cheveux soigneusement derrière son oreille , doigts pas manquer un battement comme ils ont battu du tambour loin sur son bras .

     

    Elle ouvrit les yeux rapidement , en lui donnant un regard somnolent, " Hm ? "

     

    " Tu regardes un peu comme maman . "

    -Merci frèro pour être la pour moi quand il le faut bonne nuit!

     

    -De rien prend soin de toi pas de bêtises!

    le lendemain matin sue déjeuna en compagnie de son maris 

    -T'as vu,il y a une nouvelle équipe  de super héros qui se forme .

    chap 1 séparation douloureuse

     

    -oui j'ai vu c'est les avengers.Cela peut être que bénéfique pour nous!On pourra enfin passer du temps en famille!

    -oui mon chéris j'ai hâte tu es libre cet après-midi?

    -Bien sur !Que dirais-tu d'aller au parc avec Valeria!

    -Dommage que Franklin est à l'academie,cela te permettra de passer ton temps seul avec valeria la pauvre tu t'occupes jamais d'elle,t'es toujours entrain de passer ton temps avec notre fils car il a hérité de ton intelligence!

    -Non c'est pas à cause de ça c'est qu'il a des pouvoirs aussi..C'est étrange que Valeria n'a pas de pouvoir?

    -Heureusement au moins elle peut avoir une vie normale.

    Ben:hey sue reed regardez ce que j'ai appris à valeria!

    reed:Je crains le pire!

    Ben:C'EST L'HEURE DU MéNAGE!

    valeria:HE HO!

    chap 1 séparation douloureuse

     

    Tous éclatèrent de rire tellement que c'étais mignon .

    -Mon ange !Papa et maman allons t'emmener au parc voir les canards!

    -Canards!!

    Reed:Elle est tellement mignonne et innocente.

    -C'est ton portrait craché répliqua sue et ils s' échangèrent un baiser 

    Pendant ce temps au parc.

    -Mon ange tu veus donner du pain au cannard avec papa?

    -coin coin pain?

    reed:oui mon bébé allons y

    chap 1 séparation douloureuse

     

     Pendant deux bonne heures Reed s'amusa avec sa fille bien aimée.De retour à la maison ,Johnny et Ben avaient une mine horrible

    Reed:Quelque chose ne vas pas?

    Johnny:On a de la visite de les service sociaux!

    Reed:Que voulez vous?

    soudain une belle jeune femme sortit du lot et dis

    ???:Je me nomme Madame Emma Frost,vos activités de super héros empêche à vos enfants de grandir sainement c'est pour cela que je prend Valeria dans mon pensionnat de jeune fille mutante

    Reed:Vous n'avez pas le droit de faire ça!

    chap 1 séparation douloureuse

     

     

     

     

     

     

     

    Emma:Oui j'ai le permis du juge pour enfants donc donner la moi!Vous la reverrez quand elle sera majeure!

    chap 1 séparation douloureuse

    Sue:Mais non!C'est hors de question c'est mon enfant!

    Emma:Fallais y penser avant.

    Valeria:NO ouiiinn

    chap 1 séparation douloureuse

     La femme blonde au regard froid arracha des mains la petit valeria de sa mère.Puis elle partit du Baxter Building.Susan fendit en larme ,Red essailla de la consoler en lui disant que tout allait s'arranger.

     

    chap 1 séparation douloureuse

     


    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique